Les raisons pour devenir un éco-shoppeuse

Nos achats compulsifs de vêtements ne sont pas sans conséquences. Tout d’abord sur notre porte-monnaie mais aussi sur notre environnement. Acheter moins et mieux, c’est donc s’habiller mieux, économiser et se montrer un peu plus « éco-citoyen ».

shopping ecologique

Pratiquement la moitié de notre placard n’est pas exploitée

La moitié de ce qui constitue  notre placard n’est en réalité destiné à rien d’autre qu’à prendre la poussière.

Effarant! Mais pas très étonnant. Nous consommons de plus en plus de vêtements car ils sont partout : dans les magazines people, au supermarché, sur Internet…Difficile d’échapper à la tentation! Conséquence naturelle, les achats irréfléchis sont devenus une seconde nature et viennent envahir nos placards, en rendant le contenu pléthorique et illisible.

Les vêtements sont jetés à la poubelle

12% des femmes jettent à la poubelle les vêtements qu’elles ne portent plus. Avec la vogue des vêtements cheap, les vêtements sont devenus jetables. Les vêtements peu chers, c’est parfois au détriment d’une main d’œuvre mal rémunérée ou travaillant dans des conditions précaires…

Le gaspillage de l’eau

Il faut 6 814 Litres d’eau pour faire pousser le coton utilisé dans la fabrication de votre jean (1 514 Litres pour un Tee-shirt). De plus la matière première utilisée pour la fabrication de vos vêtements est traitée, lavée, teinté et relavée, autant dire que cela a un coût énergétique, hydrique et écologique. En la matière, le coton est un bien mauvais élève : gourmand en eau, en ressources naturelles et en engrais. Le lin par exemple est 100% renouvelable, produit zéro déchet, ne demande aucune irrigation et son processus de transformation est presque nul en émission de CO2. La France est d’ailleurs le premier producteur mondial!

Comment bien choisir ses chaussures?

Trouver une belle paire de chaussures, c’est bien facile mais trouver le modèle qui se sera pratique et facile à porter tous les jours, est bien plus complexe…Combien de belles paires de chaussures se retrouvent au placard car nous ne pouvons marcher avec? Voici les astuces à adopter pour bien choisir sa paire de chaussures.

 

bien choisir les chaussures

 

Essayer les chaussures debout

Bien sûr, il faut choisir les chaussures adaptés à vos vêtements. Et au magasin pensez à essayer les chaussures debout, jamais assis.

Ensuite regardez le confort et la pointure.

 

La bonne pointure

Pour les bottes et bottines, il faut mieux prendre une demi-pointure au dessus de la sienne, prévoir aussi d’y glisser parfois deux paires de chaussettes et se dire que même si elles sont trop grandes, on peut corriger. En revanche, si on les choisit trop petites, on ne peut plus rien y faire (valable pour toutes formes de chaussures).

 

Le confort de la chaussure

Il faut que vous soyez bien dans les chaussures dès que vous les enfilez. Alors vous n’aurez jamais mal. Si en revanche, vous pensez qu’elles vont s’y faire, vous vous trompez.

Le talon idéal adapté à toutes les morphologies mesure quatre centimètres et demi. Allez chez un vrai chausseur pour être bien conseillé. Dans un magasin de vêtements, l’équipe de vendeurs n’est pas formée pour les chaussures. Oubliez!

 

Il faut savoir aussi si vous comptez les porter le jour ou le soir. Ça change tout. Dans la rue, regardez les femmes qui portent ces talons géants, même avec des patins, leur démarche est très laide. Le soir, ça passe. On peut rester sur sa chaise…

Les 7 commandements du shopping

Nous avons tendance à acheter trop de choses et certain vetement pas cher sont pratiquement jamais portés…Voici les sept commandements à adopter pour shopper mieux et moins!

Bien faire du shopping

1 Avec une liste, tu achèteras

Faîtes un checking et une liste de ce que votre garde-robe a besoin avant d’aller faire du shopping.

2. Shopper en avance, tu iras

Ne pas s’y prendre à l’avance lorsque vous savez que vous avez besoin d’un haut ou d’une tenue pour une occasion spéciale, c’est le passeport assuré pour l’achat compromis qui risque de ne pas vous satisfaire ni sur le court ni sur le long terme…

3 Face aux jolies vitrines, tu résisteras

Les enseignes redoublent d’efforts pour rendre leurs magasins attrayants. Vitrines soignées, lumières travaillées, vêtements ordonnés…Parfois, l’agencement suffit à nous berner, les pièces si joliment mises en valeur deviennent quelconques à la maison…

Donc ne pas se laisser duper par les sirènes de l’économie de marché.

4 Aux vendeuses, tu n’écouteras pas

Le métier des vendeuses est de vendre même si elles peuvent être de bon conseil.

Mais elles ne savent pas forcément ce qui se trouve dans votre armoire. Si vous avez du mal à lutter contre leur pouvoir de persuasion, privilégiez les grands magasins dans lesquels elles sont moins présentes ou embarquez une amie avec vous qui vous donnera son avis subjectif.

5 Pas déprimée, tu iras

Pour shopper soyez heureuses. La déprime nous pousse à acheter des choses inutiles en nous apportons une dose d’oubli et de frisson temporairement mais n’a jamais résolu un problème à long terme.

6 Sur Rien, tu ne transigeras

Si un achat ne correspond pas totalement à vos besoins, oubliez le. Si vous ne trouvez pas aujourd’hui ce qu’il vous faut, vous le trouverez un autre jour.

7 A l’éphémère insensible, tu ignoreras

Les boutiques sont comme des magazines de mode géants : elles ont besoin de faire rêver, de présenter des nouveautés : la couleur du jour ou la pièce IT du moment, mais est-ce réellement une pièce que vous allez porter?